Vous avez sans doute entendu parler de Lilian, l’adolescent blessé à la mâchoire par un tir de LBD 40 le 12 janvier dernier alors qu’il ne faisait pas partie du cortège attaqué par les forces de l’ordre, dont la plainte a été classée sans suite. La conclusion de l’affaire révolte les victimes et semble une fois encore protéger une police qui peut utiliser la violence où elle le veut, quand elle le veut.

Aussi étrange que cela puisse paraître, Lilian s’en tire bien : d’autres n’ont pas eu la chance de pouvoir porter plainte, c’est de cas de Matthieu, 26 ans, qui a pris une balle de LBD 40 en plein dans l’œil alors qu’il participait à une manifestation contre une réforme des retraites. Ce que le tribunal a retenu, c’est que Matthieu a pris la balle pour protéger un ami en fauteuil roulant. La balle ne lui était pas destinée, c’est donc lui qui serait l’agresseur et qui aurait dégradé un bien matériel.

Matthieu a d’abord cru à une blague, mais le TGI de Versailles a confirmé la peine : 6 mois de prison ferme et 5000€ d’amende à verser au CRS qui a tiré et a « pleuré la mort de sa pauvre balle de LBD 40.« 

Matthieu va bien entendu faire appel, mais rien ne garantit que la justice fera son travail.

Commentaires facebook