Des journalistes de BFMTV ont aperçu Christophe Castaner en train de déambuler près de l’Elysée, un pistolet à la main, le visage couvert de sang. Lorsqu’ils lui ont demandé ce qu’il lui était arrivé, le ministre de l’intérieur a été plutôt évasif :

« …boh euh rien hein j’ai juste fait une petite promenade, je suis allé rendre visite à quelques personnes, pas grand chose quoi. Et vous ça va ?« 

Les journalistes lui ont ensuite fait remarquer qu’il était couvert de sang et avait un morceau de chair derrière l’oreille. C’est à ce moment-là que Castaner est devenu plus inquiétant :

« Non mais faut pas s’attarder sur les détails. Vous les journalistes vous cherchez toujours la petite bête pour embêter vos respectables politiciens. Et politiciennes hein, n’allez pas me taxer de sexiste. Enfin bref, rendez-moi service et concentrez-vous sur l’essentiel : je viens de libérer, enfin disons plutôt de créer 200 emplois. Tout seul. Me remerciez pas. Vous voulez boire un verre ?« 

Les deux journalistes ont opté pour un repli stratégique et ont publié la transcription des propos du ministre, dans un même temps plus de 150 offres d’emploi dans les secteurs de la petite enfance et des soins aux personnes âgées à Paris ont été ajoutées sur le site Indeed.

Commentaires facebook