Si le temps s’annonce pluvieux dans l’ensemble de la France, certains départements, comme les Alpes-Maritimes et le Var, ont été placés en vigilance orange pour les orages, et d’autres en vigilance orange également, mais pour la neige.

Dix à quinze centimètres de neige sont attendus dans l’est du massif central, une catastrophe face à laquelle la France est impuissante et aurait du se retrouver immobilisée…jusqu’à ce que les forces de l’ordre s’en mêlent.

C’est à Allevard, près de Grenoble, qu’un des premiers flocons de neige a été signalé. Voulant éviter un grand remplacement du sol par des masses de flocons sans papiers, le chef de service de police municipale, monsieur Auguste Tertraud, a envoyé une cinquantaine d’hommes pour arrêter le premier flocons et ses petits camarades, avant de les mettre dans un fourgon et de les reconduire à la frontière.

Monsieur Tertraud n’est pas peu fier de son opération : « On ne pouvait pas laisser ne serait-ce qu’un flocon s’installer. On commence comme ça et puis ils finissent par débarquer par centaines et c’est l’hiver. Je n’ai fait que mon travail.« 

Catherine Kamowski, députée LREM de la 5e circonscription de l’Isère, a salué « une opération qui s’est déroulée dans le calme » mais aurait « souhaité qu’on en sache un peu plus sur ces flocons avant de les expulser. » Elle précise toutefois que son avis s’adaptera à celui des habitants de la région, qui n’ont visiblement pas encore réagi et nous ont répondu « hein » quand nous avons essayé de leur poser des questions.

Commentaires facebook