Castaner avait promis de soutenir la police et de ne tolérer aucun comportement anti-flic, il a perdu à son propre jeu. En effet, que ce soit aux USA, en France, en Allemagne ou au Chili, une majorité de la population admet que la police est la principale responsable de l’incitation à la haine contre la police elle-même.

Camille, de Rouen, estime que « des imbéciles avec des armes et du pouvoir qui passent leurs journées à harceler des minorités et faire raquer les gens avec un grand sourire, ils font exprès d’inciter à la haine contre leur propre profession, si on peut appeler ça une profession.« 

La police française, considérée comme l’une des plus violentes au monde (devant celle des USA quand on parle des CRS et de Riot police) est donc accusée d’inciter à la haine contre elle-même et de susciter le dégout et le rejet chez les gens avec un semblant de dignité.

Castaner semble un peu perdu et tente tant bien que mal de défendre ses protégés tout en précisant la nature des accusations :

« Il ne faut pas généraliser mais quand une majorité de policiers sont en effet responsables d’actes racistes, d’abus, de blessures et de meurtres devant des caméras, je peux comprendre pourauoi certains les traitent de meurtriers racistes. Mais il faut gérer cela au cas par cas et éviter de mettre tout le monde dans le même panier, ce n’est pas parce qu’une profession toute entière est composée d’individus douteux que la profession est douteuse.« 

Reste à voir qui jugera les individus concernés.

Commentaires facebook