Alors que la droite tente déjà depuis longtemps de faire passer la laïcité pour une interdiction de la religion, Marine Le Pen a décidé de jeter de l’huile sur le feu pendant une discussion avec Valeurs Actuelles.

Lorsque je journal d’extrême-droite lui demande si l’Islam existerait sous sa présidence, elle répond simplement :

« Je pense que sous ma présidence, l’Islam disparaitrait naturellement. Je rétablirais la vraie définition de la laïcité, c’est-à-dire la liberté de détester chaque religion si l’on en a envie. Certains dirons que les chrétiens ne risquent rien en France et qu’il s’agit de propos islamophobes, eh ben vous savez quoi ? Si jouir de sa liberté de ne pas aimer l’Islam est islamophobe, je suis sans doute islamophobe. C’est aussi ça la laïcité, je m’en prends à qui je veux, moi aussi j’ai mes croyances. C’est une liberté d’être islamophobe, comme le diront certaines têtes bien-pensantes, quelle aue soit votre religion.« 

L’incitation à la haine est à peine déguisée, la définition de la laïcité est retournée et utilisée contre tout ce qu’est la laïcité, et naturellement les associations antiracistes s’enflamment alors qu’en pleine affaire Mila, peu de politiques envisagent que les insultes islamophobes soient condamnables au même titre que le sexisme ou que les injures homophobes.

A Paris, les socialistes condamnent « une forme de discrimination d’autant plus ignoble qu’elle voudrait se faire légaliser. » La députée Ericka Bareigts a annoncé qu’elle irait en justice contre « cette monstruosité. On ne peut pas changer la laïcité, qui est je le rappelle la NEUTRALITÉ de l’Etat vis-à-vis des religions et qui garantit la liberté de religion, et la changer en argument pour un nouveau fascisme pseudo-républicain. La laïcité, ce n’est pas la liberté de haïr, c’est déjà assez grave qu’on l’utilise pour interdire des signes religieux personnels à l’école, n’en faisont pas une arme de guerre.« 

Au RN, rien à redire. Les élus du parti ont d’ailleurs déjà proposé à l’Assemblée Nationale de modifier la définition constitutionnelle de la laïcité afin de « protéger nos compatriotes aux racines chrétiennes qui se sentent menacés par l’islamisation du pays.« 

Commentaires facebook