Minneapolis – La colère monte contre le néolibéralisme et sa tolérance illimitée pour les actes racistes et les bavures policières. La mort de George Floyd a fait déborder le vase, mais aux USA c’est une tragédie régulière.

Le 23 février, Ahmaud Arbery était assassiné en pleine rue par Gregory et Travis McMichael alors qu’il faisait son jogging. La vidéo ne sera diffusée qu’en mai. La violence policière aux USA est quotidienne et touche tout le monde, mais les minorités sont surreprésentées lorsqu’on parle de décès associés à une intervention policière.

A Minneapolis, on en a marre et la police paie le prix de son amour de l’extrême-droite tandis que les grosses companies et les lobbies qui financent un système ouvertement raciste brûlent.

Trump, désireux d’apaiser les tensions mais aussi de garder son électorat du KKK et de l’Alt-Right, a proposé une solution « dans l’espoir de satisfaire tout le monde. J’ai des amis qui veulent moins de noirs, vous voulez moins de policiers et de racistes. Mes amis veulent une chose, vous en voulez deux. On va régler un problème de chaque coté, c’est de la bonne volonté non ? J’ai la meilleure volonté. Le gouvernement va lancer un programme d’épuration ethnique antiraciste et je suis fier de vous annoncer que d’ici peu il n’y aura plus un seul flic noir. Comme ça tout le monde est content.« 

La Maison Blanche n’a pas encore brulé, mais ça ne saurait tarder.

Commentaires facebook