Tucson, Arizona – Dave Glockster, 43 ans, était officier de police jusqu’à cette nuit où il a empêché un crime raciste en se tirant une balle en pleine tête.

D’après sa collègue Karen, Dave a « agi en héros et montré le bon exemple. Il a vu une personne suspectée d’être en possession de mélanine, il a senti tout de suite qu’un policier allait tenter de tuer cette personne sans raison, et n’a pas hésité. Il s’est tiré une balle dans la tête avant d’avoir pu ajouter une victime innocente à la longue liste des morts de la police.« 

Les syndicats policiers demandent si l’usage d’une arme à feu était nécessaire, mais Karen affirme qu’il n’y avait pas d’autre solution :

« La menace était réelle. Dave avait le suspect en joue, il allait tirer. Il ne pouvait pas se donner une chance, il a tiré pour neutraliser pour de bon.« 

La mort de Dave Glockster a suscité l’émotion des conservateurs comme des progressistes. Chez les Républicains, on pleure « un homme mort pour avoir eu à choisir entre deux facettes de son devoir de policier, » un peu moins à droite chez les Démocrates, on déplore une énième victime de la violence policière. Chez les progressistes, on salue « un flic qui a enfin servi le peuple et non pas son gouvernement.« 

Une enquête est en cours pour établir la cause du décès, le tir dans la tête est la piste principale mais en cas de test positif au covid-19, cette première piste pourrait être écartée.

RIP.

Commentaires facebook