Des journalistes de BFMTV ont aperçu Christophe Castaner en train de déambuler près de l’Elysée, un pistolet à la main, le visage couvert de sang. Lorsqu’ils lui ont demandé ce qu’il lui était arrivé, le ministre de l’intérieur a été plutôt évasif : « …boh euh…