Une année de plus, les conditions du Baccalauréat sont troubles, et les modalités d’examen sont dénoncées par les lycéens pour voir une annulation de leurs épreuves, comme chaque année. Comme chaque année, ce sera un échec. Mais, des milliers de professeurs se sont réunis sur internet pour dénoncer le niveau qui baisse. Enquête.

« Nous voulons bien adapter chaque année les sujets aux étudiants, mais à un moment nous n’allons plus pouvoir beaucoup descendre. Croire qu’Andrée Chédid est un homme a été pour nous la ligne à ne pas dépasser. » Pierre, professeur de Français à Vincennes en banlieue Parisienne, est le fondateur du mouvement « Bordel soyez moins cons ! Fichtre. » qui souhaite partager le combat des professeurs, dénonçant la baisse du niveau en général dans les lycées de France.

« J’ai un collègue à Nancy, professeur de mathématiques avec un doctorat en mathématiques appliquées, qui a dû passer 7 heures de cours avec ses élèves pour expliquer le triangle rectangle. Qu’on se le dise, il ne comprennent plus rien, il ingurgitent plus rien les milléniaux. Avant ils apprenaient au moins par coeur, maintenant c’est portable par ci et portable par là et au final on note au rabais. Ça n’a jamais été aussi grave qu’aujourd’hui, tout le monde est inquiet car, bientôt, le niveau sera tellement bas qu’ils pourront se faire cours eux-mêmes, entre eux. Comme des chimpanzés qui apprennent à s’enlever les poux. » dénonce Michel, un collègue de Pierre au lycée Hontepierre de Vincennes.

Les professeurs comprennent la colère des étudiants, « nous savons que c’est pas facile de réfléchir quand la seule chose qu’on fait de sa journée normalement c’est aller sur instagram voir des gens s’inventer une vie et dépenser 3 euros en sms pour voter pour le finaliste de l’eurovision. Mais s’il vous plaît, arrêtez de nous faire croire que c’est la faute aux sujets. Bientôt il faudra préciser qu’Israël n’est pas un état, qu’Hanouna n’est pas philosophe, que BHL n’est pas acteur, que Manuel Valls est bien le synonyme de lâche, que François Hollande n’a jamais gagné de prix nobel et que non Steve Jobs n’a pas découvert la pomme. »

Ainsi, pour faire remonter leur colère, leur idée a été de faire comme les lycéens, faire une pétition pour dénoncer la débilité des étudiants de cette année. « On a franchi une limite qu’on n’aurait pas dû dépasser. Bientôt on va devoir leur tenir la main pendant le bac, déjà que tout le monde l’a maintenant. C’est incroyable de croire même que ce diplôme vaut quelque chose en 2019, les étudiants sont tous débiles, si c’est nos futurs médecins je préfère me faire cryogéniser de suite à Poitiers. Non plus sérieusement les lycéens, n’abusez pas. »

Commentaires facebook