Vincent Lambert, pressenti pour succéder à Abdelaziz Bouteflika ?

Une nouvelle qui risque sans aucun doute de faire bouger l’échiquier politique algérien dans les semaines à venir.

Les agents gouvernementaux ont récemment annoncé de nouvelles élections anticipées en Algérie, où Abdelaziz Bouteflika a récemment annoncé son retrait de la vie politique, et le fait qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections.

Apporter des candidats nouveau permettra de réveiller un pays dans le coma

Proches de l’affaire

Ainsi, des proches de l’affaire, sources gouvernementales à la source de l’information, ont récemment parlé à AFP des possibilités d’entrée dans le jeu électoral de nouvelles personnalités. Des personnes hors politique et Algérie serait intéressées et pressenties afin de jouer des rôles majeurs dans les élections à venir. Les critères qui ont été retenus par les décisionnaires, ont semble-t’il été la faible capacité de décision des candidats, leur éloquence négative ainsi que leur mobilité réduite.

De quoi faire un candidat resplendissant dans les prochaines courses électorales en Algérie, un des prénoms retenus par la rédaction a surtout été Vincent Lambert, ancien coach de Fitness à la retraite qui est depuis en repos. Les parents du candidat se sont annoncés « soulagés par le choix d’une personnalité comme leur fils, qui saura réveiller un pays en coma depuis quelques temps. »

C’est donc une nouvelle page politique qui se tourne pour l’Algérie, laissant à hier l’immobilisme et l’inaction. La campagne de Vincent Lambert sera semblablement basée sur un retour au dynamisme et au plein emploi, d’après des proches de l’affaire, et il débutera prochainement sa tournée électorale. Son slogan sera peut être « Pour une Algérie qui se bouge. »

Pierre Girard: